Byron Bay: 4 au 5 Février 2014

Jour 1 :

Ce matin, je prends le bus direction Byron Bay. Situé à 200 km au sud de Brisbane. Entre mon escale a Brisbane et le décalage horaire, ce n’est qu’a 17h que j’arrive à mon auberge. J’aurais donc passé une très grande partie de ma journée dans le bus.

Byron Bay est une ville côtière de 5000 habitants et est la ville la plus à l’est du « continent » australien. La ville doit son nom à la présence à côté d’elle du cap Byron, appelé ainsi par le capitaine James Cook en l’honneur du navigateur John Byron, grand-père du poète Lord Byron. Le cap Byron possède un phare depuis 1901. Ce phare est le plus puissant d’Australie (2,2 millions de candelas ; il est visible à 27 milles nautiques). La ville est également un lieu touristique important avec ses longues plages qui attirent de nombreux surfeurs.

Je décide de partir longer une des plages de Byron et qui me mène jusqu’au cap Byron. De la, j’assiste à un magnifique couché de soleil. Je pars ensuite longer les différents plages qui bordent la ville et retourne ensuite à mon auberge.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Pour mon second jour, je décide de refaire le même chemin que la veille, mais cette fois ci de jour. Je retourne ainsi de nouveau au cape Byron. Je me prends en photo à l’endroit le plus à l’est du « continent » australien et longe ensuite le bord de cote ou j’aperçois plusieurs dauphins.

Vers 13h, je pars louer une planche de surf et passe le reste de l’après midi à surfer. Bien évidement, c’est quant je suis dans l’eau que le temps se couvre et qu’il se met à pleuvoir. Néanmoins, les intempéries on l’avantage de créer de belle vagues.

Vers 16h, après plus de 3 heures dans l’eau et plutôt fière de moi (j’ai quelques bon reste depuis le temps), je retourne à mon auberge. Ce soir, je prends un bus de nuit direction Sydney.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités