Pai : 16 au 18 Mars 2014

Jour 1 :

Aujourd’hui je quitte Chiang Mai et pars prendre un mini bus pour rejoindre la ville de Pai.

Le trajet pour s’y rendre dure environs 3 heures. Il s’agit d’une route de montagne et les paysages que l’on peut apercevoir depuis le véhicule sont encore une fois très beaux.

J’arrive finalement à Pai au alentour de 10h30 et pars rejoindre à pied une auberge que m’avait conseillé Mark. Apres ca je pars me renseigner su les différentes choses qu’il est possible de faire dans le coin. Je me rends ainsi dans un temple qui offre une vue d’ensemble de la ville. C’est également à cet endroit que se trouve un imposant Bouddha blanc.

Apres ca, il n’y a malheureusement pas grand-chose d’autre à faire. En effet la plupart des autres attractions touristique se trouvent à l’extérieur de la ville. Je me décide donc à louer un scooter. Je pars ainsi rejoindre un canyon situé à une 10 de kilomètre de la ville. Malgré ce perpétuel brouillard, la vue depuis le canyon est spectaculaire. Je pars ensuite longer le canyon. Le sentier est très étroit et pour le coup, il ne faut pas avoir le vertige. Mais encore une fois, la vue vaut les difficultés.

Apres cette petite balade, je prends de nouveau le scooter et pars me balader dans les environs. Je me rends ainsi au niveau d’un pont en bois, puis d’un camp d’éléphant et enfin dans un village du coin comprenant un temple plutôt correct. Mais bon, après presque deux mois en Asie, je commence à être habitué au temple.

Le soir, je fais la rencontre de deux anglaises en vacance au Laos, et nous passons le reste de la soirée à l’auberge à jouer au Billard. Par contre, le billard est à la sauce « local », et la partie se joue avec des queues en Bambou. En gros, il nous aura fallut presque une heure pour terminer la partie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Pour mon second jour à Pai, je pars rejoindre Catleen rencontré durant notre trek au alentour de Chiang Mai. Nous partons ainsi avec 4 autres personnes nous promenés dans les alentour de la ville.

Nous nous rendons tout d’abord à une cascade situé à une quinzaine de kilomètre de la ville (dont je me rappel plus le nom). Encore une fois, en raison de la période, il y’a peu d’eau. Toutefois, le trajet pour s’y rendre vaut la peine, et la vue depuis le haut de la cascade est tout aussi impressionnante.

En milieu de matinée, nous reprenons de nouveau la route pour nous rendre cette fois ci au niveau d’un village chinois situé au sommet d’une colline  et offrant une belle vue sur Pai. C’est très facile de se dirigé ici : tout est écris en Anglais et les routes sont incroyablement bien entretenu.. Arrivé au village, nous nous dirigeons au sommet de la colline et découvrons qu’il nous faut payer un droit d’entré de 20 bath (soit 50 cents). En contrepartie, on nous offre à boire du thé chinois. Nous passons ainsi une bonne partie de la journée à boire du thés et admirer la vue sur la région.

En milieu d’après midi, nous partons en direction du canyon ou je mettais rendu la veille, puis le soir nous partons assisté au couché du soleil depuis le temple ou se trouve le Bouddha blanc. Je découvre qu’en face de nous se trouve une montagne. Jusqu’à présent et en raison brouillard, il m’était impossible de la voir.

En début de soirée, je pars rejoindre Kyle. Ce soir c’est la saint Patrick et nous passons la soirée au couleur de l’Ireland.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 3 :

En début de matinée, je pars avec Kyle en direction du Canyon. C’est la troisième fois que je m’y rends en 3 jours. Il s’agit sans doute d’une sorte de record. Nous partons ensuite en direction d’une chute d’eau. En 2008, un tremblement à créé une cavité dans le sol et à fait apparaître cette cascade.

L’après midi est placé sous le signe du repos ; nous partons rejoindre Catleen dans une piscine. Nous y passons le reste de la journée à profiter du soleil et de la fraîcheur de l’eau : c’est dure la vie.

Le soir, toute la ville est dans l’obscurité. Une importante coupure d’électricité s’est produite et provoquant un black out total. Tous les habitants et touristes se retrouvent au même endroit pour manger : les stands de rue. Toute la ville est éclairée aux bougies. L’ambiance est à la détente.

En fin de soirée, la vile retrouve ses lumière et terminons la soirée autour d’un verre. Demain chacun pars dans des directions différentes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.