Rotorua : 27 Décembre 2013

Ce matin nous restons dans les environs de Waitomo et partons faire une randonnée dans le parc de « Ruakuri Bushwalk ». Il s’agit d’un sentier qui longe une forêt et qui nous emmène jusqu’à de belles grottes.

Nous partons ensuite en direction de Hobitton. C’est ici qu’a été tourné certaines scènes du film du Seigneur des Anneaux. La visite coute assez chère, mais c’est un incontournable de la Nouvelle Zélande pour moi. Pendant deux heures nous déambulons à travers les différentes maisons des « hobitts ». Les détails sont impressionnant et le cadre magique. J’ai l’impression de me retrouver dans le film : plutôt cool.

Apres cette visite, nous partons en direction de la ville de Rotorua. La ville est située sur la côte sud du lac du même nom, dans la région de Bay of Plenty. La ville compte près de 65 000 habitants. Rotorua est célèbre pour ses beaux phénomènes volcaniques, ses sources chaudes, et ses chaudrons de boues bouillonnantes éclatant en bulles visqueuses, de solfatares. Par contre, lorsque nous arrivons dans la ville, nous sommes accueilli par une odeur d’œuf pourri à cause des gaz de souffre qui s’échappent des chaudrons de boues. Ca doit être dur à supporter pour ceux qui vivent la toute l‘année.

Je pars donc découvrir ses fameux phénomènes géothermiques. Nous marchons à travers de nombreux cratères qui ont été formés par l’action du gaz, contenus dans les vapeurs d’eau, sur le sol. Un peu partout s’échappent des fumerolles provenant de l’évaporation de l’eau souterraine qui est chauffée par des poches de magma présentes en sous-sol, c’est impressionnant.

En fin d’après midi, nous partons longer le lac. L’eau est plutôt chaude et le cadre agréable. C’est assez impressionnant de marché su une plage avec des fumeroles de gaz qui s’échappent d’un peu partout.

Le soir, il était possible de partir visiter une tribu locale : Tumaki, pour replonger dans les origines de la Nouvelle-Zélande. La visite des Marae (villages ancestraux) est une vitrine parfaite du passé maori. C’est néanmoins un peu Disneyland, mais on nous explique comment ils vivaient autrefois. Ils nous apprennent également la danse du « Haka ». En fin de soirée nous avons droit à un spectacle avec chant et danse. Enfin, on nous sert un repas traditionnel, cuit dans un trou à même le sol. La nourriture était vraiment bonne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités