Auckland : 23 au 24 Décembre 2013

Jour 1 :

Mon vol pour la Nouvelle Zélande à duré environs 13h, mais il y’a 8h de décalage avec le Chili. J’ai donc passé mon 23 Décembre dans l’avion. Pas grand-chose à dire. J’ai mis à jour mon blog. J’avais un peu de retard. Pas facile de trouver le temps pour écrire, mais bon je le fais pour toi lecteur adoré.

Jour 2 :

J’arrive en Nouvelle Zélande à 4h30 du matin. Le temps de récupérer mes affaire et obtenir mon visa, je quitte l’aéroport au alentour de 6h.

La Nouvelle-Zélande, en maori Aotearoa, est un pays constitué de deux îles principales (l’île du Nord et l’île du Sud), et de nombreuses îles beaucoup plus petites, notamment l’île Stewart et les îles Chatham. Située à environ 2 000 km de l’Australie dont elle est séparée par la mer de Tasman, la Nouvelle-Zélande est très isolée géographiquement. Cet isolement a permis le développement d’une flore et d’une faune endémiques très riches et variées, allant des kauri géants aux insectes weta, en passant par les Kaponga et le Kiwi. Ces deux derniers étant des symboles du pays.

Je commence la visite de ce pays par la ville d’Auckland. La ville est située sur l’ile nord et est la plus grande zone urbaine du pays. Elle est la ville la plus peuplée de Nouvelle-Zélande avec environ 1 300 000 habitants (soit plus d’un tiers de la population), et occupe le  4ème rang des villes les plus agréables à vivre…

Apres avoir déposé mes affaires dans l’auberge que j’avais réservé depuis Santiago, je pars visiter la ville. Malheureusement il ne fait pas très beau. Je pars tout de même visiter la plupart des sites touristique de la ville ainsi que les quais. En effet, forgée par les volcans et la mer, cette métropole des antipodes est surnommée la cité des voiles, en référence au nombreux bateaux amarrés dans ses ports de plaisance.

En milieu d’après midi, je pars me renseigner sur les différentes possibilités qui me sont offerte pour visiter la Nouvelle Zélande. Je ne reste pas très longtemps dans ce pays. Seulement 19 jours. Je dois donc maximiser mon temps passé ici.

Les deux possibilités sont les suivantes :

  • Louer une voiture,
  • Les backpackers bus.

J’ai essayé de trouver des gens pour louer une voiture ensemble. Mais la plupart sont la pour au minimum un mois et ne sont donc pas intéressés par une si courte période. Louer une voiture seul me reviendrait assez chère. Il ne me reste donc que la seconde option.

Les backpackers bus qui proposent leurs propres pass, fonctionnent un peu à la manière d’excursions en groupes, avec arrêts-visites en cours de route. Les trajets peuvent durer ainsi plusieurs jours, avec hébergement prévu en chemin. On quitte le groupe quand on le souhaite et on attend le prochain bus. Il s’agit  d’une formule intéressante dans les zones mal desservies par les autres compagnies, comme sur la West Coast (sur l’île du Sud). C’est également l’occasion de faire des rencontres.  Parmi ces bus pour routards, on peut nommer Stray, Kiwi Experience et STA Travel. Quant a moi, j’ai fais le choix de visiter la Nouvelle Zélande avec Kiwi Experience.

Ainsi, je passerais les 18 prochains  jours dans un bus à visiter le pays et faire différentes activités. Cela va me changer de l’Amérique du Sud, ou J‘était libre d’organier mes journées, mais ca devrait être sympas.

En fin d’après midi, le temps s’étant améliorer, je retourne faire un rapide tour de la ville puis retourne à mon auberge.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités