Sukhothai : 10 Mars 2014

Ce matin je prends un bus local qui m’emmène dans la ville de Sukhothai. Sukhothai (ou Sukothaï) est la première capitale du Siam (fondée en 1238 et mettant fin au règne khmer d’Angkor Wat. Sukhothai a été inscrite en 1991 au patrimoine mondial de l’humanité.

 L’ère Sukhothai dura 200 ans et connue 9 souverains, dont le plus “célèbre” fut le roi Ramkhamhaeng (ou “Rama le Fort”), qui porta la capitale à son épongée et étendit sa puissance sur un immense territoire, qui recouvrait alors presque toute la Thaïlande. Sukhotaï passa ensuite sous la domination d’Ayuthaya en 1438.

 Aujourd’hui, l’immense Sukhothai est en ruine.  Le palais en bois de ses rois a disparu. Toutefois, la ville possède encore de nombreux vestiges de temples, construits en latérite et en brique. La plupart des édifices qui ont été découverts, et pour partie relevés, se trouvent à l’intérieur d’un rempart renforcé de douves. Mais de nombreux autres bâtiments sont disséminés dans les rizières environnantes.

Ainsi, depuis le terminal de bus, je rejoins la vieille ville à bord d’un sâwngthâew  (sorte de camionnette avec deux rangées de bancs en bois installées à l’arrière) puis loue un vélo pour la journée. Je fais la rencontre d’un groupe d’espagnols qui se sont rencontré la veille et on décidé de visiter les ruines ensemble. Je me joins à eux pour la journée. Nous achetons nos tickets d’entrée, et nous voilà fin prêts pour visiter les ruines !

 Nous pédalons tranquillement et nous nous arrêtons devant les principaux monuments. Le premier d’entre eux est le Wat Maharat qui est aussi le plus grand temple. Nous passons ainsi la journée a visiter les différents vestiges situé à l’intérieur des remparts mais aussi ceux disséminés dans les rizières environnantes.

 Vers 17h, je quitte le groupe, et par reprendre un bus direction Phitsanulok. Le soir, je me rends dans un marché de nuit. L’ambiance y est plutôt sympa et festive.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités