Christchurch : 9 au 10 Janvier 2014

Jour 1 :

Aujourd’hui nos quittons de bonne heure Tekapo pour nous rendre à Christchurch. Deuxième agglomération du pays, la ville est située sur la côte est au centre de l’Ile du Sud. Christchurch est la capitale de la région du Canterbury. Il s’agit pour moi de ma dernière destination avant de quitter la Nouvelle Zélande.

Nous arrivons vers midi, et partons à la découverte de la ville. Nous commençons tout d’abord par l’un des principaux musées : Canterbury Museum. Le musée retrace l’histoire de la nouvelle Zélande  et de Christchurch. C’était assez intéressant.

Nous partons ensuite à la découverte du jardin botanique et de la ville. Théâtre de deux tremblements de terre en 2010 et 2011, la ville a énormément accusé le coup et mettra plusieurs années à se reconstruire puisqu’une partie des bâtiments de son centre a été partiellement voir totalement détruite. Ainsi, pour des raisons de sécurité (fondation pas assez solide), la plupart des magasins et restaurants n’ont pas ré-ouvert. A la place, des containeurs ont été installé en plein centre ville et sont désormais utilisé comme magasins, bars et restaurant. C’est assez surprenant.

Le soir, je fais mes adieux aux différentes personnes rencontrées dans le bus.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Pour mon dernier jour en Nouvelle Zélande, je décide de ne rien faire. Je mets à jour mon blog, Skype avec la famille et trie mes photos (c’est qu’il y’en a beaucoup).Et, je pars en milieu d’après midi me promener dans le jardin botanique de la ville.

Le soir je pars à pied en direction de l’aéroport pour y passer la nuit. En effet, mon vol étant à 6h30 du matin je préfère dormir à l’aéroport. Et puis, cela me permet aussi de ne pas payer l’auberge. Et c’est ainsi que se termine mes 19 jours en Nouvelle Zélande.

Malgré un mauvais temps dans l’ensemble, j’aurais beaucoup aimé la Nouvelle Zélande qui offre de très beaux paysages : régions volcaniques, plaines, montagnes, glaciers…Mon seul regret, de ne pas être resté plus longtemps car je n’ai pas put faire de réel randonnée. Néanmoins j’aurais fais la rencontre de nombreuses personnes vraiment sympathique. C’était une belle colonie de vacance.

Ce diaporama nécessite JavaScript.