Bariloche : 7 au 9 Décembre 2013

Jour 1 :

Ce matin je décide de me rendre à la Feria Artisanal.  Un jour sur deux, les artisans de la région vendent leur produit le long de la place principale. Ce marché peut rassembler jusqu’ a 300 artistes et artisans qui fabriquent et vendent  toutes sorte d’objets. Depuis le début de mon voyage en Argentine, je cherchais à acheter un bracelet avec le nom du pays inscrit dessus. Je tombe sur quelqu’un qui vend des bracelets sur lesquelles il est possible de faire inscrire son prénom. Cela lui aura pris à peine 10 minutes pour écrire « Argentine ».

Vers midi je prends un bus direction Bariloche. Il s’agit d’une ville de plus 140 000 habitants, située en plein cœur de la région des lacs. La ville est construite au bord du lac Nahuel Huapi, qui fait près de 500km². Celui-ci est le plus grand de la région. Il est entouré par de nombreux pics montagneux dépassant les 2000 mètres d’altitude. La région est ainsi très fréquentée en hiver, en raison des pistes de ski, qui sont parmi les plus renommées en Argentine. Enfin, c’est aussi la capitale Argentine du chocolat.

Dans les années 50, Suisses et Allemands s’y sont expatriés en masse et on ressent grandement l’influence de nos voisins européens : petit chalet en bois, boutiques de chocolats,… La région de Bariloche est même surnommée de « Suisse Argentine ».

Apres avoir déposé mes affaires, je pars faire un petit tour en ville, notamment dans le « centro civico ». Il s’agit du centre historique, avec une jolie petite place entourée de maisons en pierre et en bois. On peut y voire également de gros Saint-Bernard, qui trônent sur la place en attendant que les touristes se fassent prendre en photo avec eux. Et vu que c’est bientôt noël, j’ai également le droit à mon « sapin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Aujourd’hui je décide de faire l’une des attractions touristique phare de la ville : le « circuito Chico ». Situé à 18 kilomètres de la ville, il s’agit  d’un circuit long de plus de 30 km, et qui peut se faire en vélo. Celui-ci offre différents point de vue sur les lacs de la région.

Je passe par mon auberge pour louer un vélo. Le magasin de location est situé à 18 kilomètre de la ville, au départ du circuit. Lorsque j’arrive au magasin de location, je fais la rencontre d’une allemande qui vit en Suisse. Nous décidons de faire le circuit ensemble.

Tout au long du parcours, nous découvrons quelques beaux points de vue sur les lacs. Il nous faut parfois abandonner notre vélo pour parcourir certains sentiers uniquement pédestre. L’un des plus beaux points de vue est le sentier Llao Llao. La vue sur les lacs est incroyable.

Nous Partons également en direction de Colonia Suiza, il s’agit d’un petit village qui tient son nom des premiers colons Suisse. Aujourd’hui s’y tien une feria. J’en profite pour gouter à une spécialité locale : une pâtisserie au chocolat.

Il est 18 heures lorsque nous rendons nos vélos. Entre les balades a pied et le circuit Chico, nous aurons parcourus 43 kilomètres.

 Je pars ensuite en direction du Cerro Campanario. Un télésiège permet de grimper jusqu’au sommet sans se fatiguer, mais celui-ci a fermé il y a quelques minutes. Je décide donc d’emprunter  le sentier pédestre ! Le sentier passe à travers la forêt et débouche sur une vue panoramique sur les montagnes et les lacs environnants. Le paysage est encore une foi magnifique. Effectivement, la région des lacs porte plutôt bien son nom !

Le soir à l’auberge, je fais la rencontre d’un espagnole d’une quarantaine d’année originaire d’Alicante et qui parcours l’Amérique en vélo. Il a commencé, il y’a environs 6 mois et prévoit de continuer pendant encore trois ans et demie. Plutôt courageux. Le lendemain, j’avais prévu de me faire une randonnée d’une journée qu’il souhaitait également faire. Nous la ferons donc ensemble

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 3 :

Ce matin nous partons en direction du refuge Cerro Lopez. Le départ du sentier est situé sur le circuit Chico au kilomètre 26. Pour pouvoir se s’y rendre, il faut prendre un bus qui ne part que tout les deux heures : il ne faut donc pas le rater.

Apres plus de deux heures de marche en pleine foret, nous arrivons au refuge Cerro Lopez. La vue sur les lacs est incroyable. Néanmoins, nous décidons de continuer l’ascension jusqu’au sommet de la montagne : de la un mirador offre une vue incroyable sur la région.

L’accès au mirador est relativement difficile et il nous faut parfois traverser des cols enneigé.

Arrivé au Mirador, la vue est magnifique. Néanmoins, nous décidons de continuer à longer la crête le plus loin possible et avoir ainsi une meilleure vue d’ensemble sur les lacs. Apres plus d’une demi-heure de marche, il ne nous est plus possible d’aller plus loin. La vue que nous avons est incroyable et compte parmi les plus belles de mon voyage. Nous restons un bon moment à admirer la vue puis rebroussons chemin jusqu’à mirador. Une chaise y a été installée : séance photo obligé.

Nous finissons par redescendre et repartons en direction du sentier. Il est 19h lorsque nous terminons la randonné et le prochain bus qui doit nous ramener à Bariloche ne passe qu’à 20h. Je m’essaye donc de nouveau au stop, mais encore une fois sans succès.  Finalement, nous prenons le bus et retournons à l’auberge.

Ainsi, cette journée aura été incroyable. Il s’agissait de mon dernier jour en Argentine et quelle journée…Demain, direction le chili et les Isle Chiloé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités