Adelaïde : 21 au 23 Janvier 2014

Jour 1

Apres une nuit passé dans le bus, j’arrive à Adelaïde au alentour de 6 heure du matin. Adélaïde compte 1 187 466 habitants et est par sa population, la cinquième ville d’Australie et la capitale de l’Australie-Méridionale. C’est une ville côtière située sur la rive est du golfe Saint-Vincent dans les plaines d’Adélaïde, au nord de la péninsule Fleurieu, à l’ouest de la chaîne du Mont-Lofty qui culmine à 727 mètres. Ville ayant pratiqué très tôt la liberté religieuse, la ville porte aujourd’hui le nom de « Ville des églises ». Adélaïde est principalement réputée pour ses nombreux festivals, ses équipes sportives et ses vins.

Ce matin, je décide de partir visiter à pied la ville. Adélaïde en elle-même est en fait un carré de 2 kilomètres de côté, entouré de parcs (parklands), dans lesquels le colonel  Light avait juré de n’y laisser bâtir aucune construction.

Le matin je pars visiter l’église de la Sainte-Trinité (la Holy Trinity Church), une église bâtie en 1838, ainsi que l’église écossaise (la Scots Church) de North Terrace, l’une des premières églises d’Adélaïde.

Je pars ensuite me promener dans le centre cille. La ville abrite le siège du gouvernement et de nombreux centres commerciaux mais aussi de nombreuses institutions gouvernementales et financières. La plupart d’entre sont situés dans les environs du boulevard de North Terrace et de la rue du roi Guillaume IV.

Je pars ensuite visiter le musée d’histoire naturel ainsi que Le musée d’art (Art Gallery) qui contient des pièces de l’époque coloniale et une collection de céramiques du Sud-est asiatique.

En milieu d’après midi, je me rends au jardin botanique d’Adélaïde qui a la réputation d’être le plus beau d’Australie. J’en profite pour visiter le musée national du vin. Malheureusement celui-ci est en rénovation. Néanmoins, le bar est ouvert et il est possible de gouter à différents vins de la vallée Barossa (au nord-est) mais aussi dans la vallée MacLaren (au sud), réputés pour leurs vins.

En fin d’après midi, je pars en périphérie de la ville pour rejoindre la cote et notamment la plage de Glenelg, ou j’en profite pour me baigner.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Pour mon second jour à Adelaïde, je décide de partir dans l’un des pacs nationaux de la région : «Morialta Conservation Park ».  Le parc est situé 10 km au nord-est d’Adélaïde et regroupe de nombreuses activités, y compris le bushwalking (randonnée en foret), l’observation des oiseaux et  l’escalade.

Le parc est situé en pleine foret, bordée par des crêtes et falaises abruptes. Le parc est également célèbre pour ses trois chutes d’eau. Malheureusement, en été c’est la saison sèche et il n’y a plus d’eau.

Le parc est également traversé par un célèbre sentier : le Heysen Trail. Il s’agit de l’un des grands sentiers de randonnée du monde et le plus long sentier de randonnée dédié en Australie. Il s’agit d’un sentier long de 1200 km et qui serpente le long des plages et falaises de la côte sud avant de passer sur les collines et les paysages ruraux de la péninsule de Fleurieu et Mt Lofty.

Le sentier est intéressant pour tous type de marcheur, d’une courte promenade dans les collines d’Adélaïde pour une randonnée de 60 jours sur toute sa longueur.

Pour ma part, je décide de parcourir une petite partie du sentier, soit tout de même 37 kilomètres. Il s’agit de longer le «Morialta Conservation Park » et rejoindre le Mont Lofty. Il s’agit du point culminant (727 mètres) de la chaîne du Mont-Lofty, à l’est d’Adelaïde. Il offre une vue panoramique de la ville.

Ainsi au cours de cette randonnée, j’aurais eu la chance de voire différentes cascades, animaux (oiseaux, Koalas…) et vue spectaculaires sur la région. De plus ce sentier est très peu fréquenter, j’ai donc put pleinement savourer cette randonnée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 3 :

Pour mon dernier jour à Adelaïde, je souhaité faire un tour organisé pour visiter les différents vignobles de la région. Malheureusement, il ne restait aucune place de libre. A la place, j’ai décidé de partir en vélo longer le fleuve.

Je décide ainsi de longer le fleuve jusqu’à l’embouchure de la mer. Puis je longe la cote jusqu’à la plage de Glenelg. Et enfin, je rejoins la ville. J’aurais ainsi parcourus 28 kilomètres en vélo.

Le soir, je pars en direction de l’aéroport. Mon avion n’est que le lendemain, mais étant de bonne heure j’ai préféré dormir à l’aéroport. Surtout que cela me permet d’économiser une nuit d’hôtel Néanmoins, ce que je ne savais pas, c’est que l’aéroport est fermé de 23h30 à 4 heures du matin. Je me suis donc retrouvé à dormir dehors, sur les bancs du bar de l’aéroport. Heureusement, il faisait chaud et je n’étais pas le seul dans ce cas la.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités