Ninh Binh : 16 au 17 Mai 2014

Jour 1 :

Apres presque 12h dans un lit couchette, j’arrive à Ninh Binh au alentour de 6h du matin. Je suis le seul du bus à descendre ici et le bus me dépose juste devant un hôtel situé quelques peu à l’écart de la ville et à proximité d’un site touristique. L’hôtel me faisant un bon prix, j’y dépose mes affaires

Ninh Binh est situé au sud de Hanoi, à environs 95 kilomètres. Cette ville est connue sous le nom de « baie d’Along terrestre ». D’importantes formations karstiques ou pains de sucres sont disséminées dans les alentours de la ville.

Je décide ainsi de louer un vélo et de partir me balader à travers ces superbes paysages aux monts rocheux et aux formes découpés dominant de belles rizières aux couleurs vertes éclatante, et temples et pagodes.

Je me rends tout d’abord sur le site de l’ancienne capitale Hoa Lu situé à une dizaine de kilomètre de mon hôtel. De cette ancienne capitale, il ne reste plus que deux temples. Mais les paysages alentour valent le détour : pains de sucre, rizières…Le paysage est magnifique.

Je visite ainsi les temples et me rend au tombeau de l’ancien roi qui se trouve au sommet d’un piton rocheux et accessible par un escalier de 265 marches. Ca monte dure, mais la vue depuis le sommet est de nouveau spectaculaire.

Apres cette visite, je me rends sur le site de Trang An. Il s’agit d’une attraction touristique qui permet de partir faire une balade en barque et longer les différents pics rocheux et grottes. Les rameuses, rament de façon traditionnel avec leur pieds et de temps en temps leurs mains.

Ainsi au cours de 3 heures de balades, je découvre un paysage aquatique rythmé par d’immenses pains de sucre tombant de façon abrupte dans la rivière. Nous traversons en tout plus de 9 grottes  avec de nombreux stalactites et stalagmites. En cours de route, nous visitons également plein de petits temples disséminés dans les montagnes. Il nous faut alors quitter nos barques et longer de long escalier amenant jusqu’au sommet.

Il est 16h, lorsque je retourne sur la terre ferme et je décide de me rendre a la pagode Bai Dinh, situé à environs 7 kilomètres de la. Il s’agit d’un ensemble inauguré en 2010, au terme de 10 ans de labeur. Trois édifices qui se suivent, apportant chacun leur lot de statues. Dans le dernier temple, trois colossales statues dorées : tout simplement magnifique. De plus, la vue depuis le sommet est à couper le souffle.

Pa contre, il est 18h, lorsque je quitte le temple et le soleil est entrain de se couché. Petit problème, je suis situé à plus de 25 kilomètres de mon hôtel. Je prends mon courage à deux mains et c’est partit pour près d’1h30 de pédalage intensif dans l’obscurité et pour arranger le tout sous la pluie

Ce n’est que vers 19h30 que je finis par arriver à l’hôtel. Je mange et pars me couché complètement épuisé de cette superbe journée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Aujourd’hui, contrairement à la veille je décide de louer un scooter et pars à une trentaine de kilomètre de la visiter la cathédral de Phat Diem. Le chemin pour s’y rendre offre de beaux paysages sur les rizières  alentours mais aussi villages avec de nombreuses églises qui balisent l’itinéraire. On pourrait presque appeler cela l route des églises. On peut même y percevoir des cimetières dans les rizières.

Apres une petite heure de conduite, je finis par arriver  à la cathédral. Elle fut construite en 1891 et fut le siège du premier évêché du Vietnam. Lorsque je suis arrivé, l’église était fermé, mais une sœur ayant des notions d’anglais ma ouvert les portes et ma fait la visite de la cathédral. Plutôt Sympas.

Je reprends ensuite de nouveau le scooter et retourne en direction des pics rocheux de Ninh Binh. Je passe ainsi une bonne partie de l’après midi à conduire au hasard a travers ces immenses pains de sucre.

Vers 16h, je tombe par hasard sur une pagode du nom de Bich Dong et décide de partir la visiter. Des marches abruptes permette d’accéder à la pagode situe en hauteur su un pain de sucre. Une fois en haut, j’aperçois un petit sentier qui continue à travers la roche. Je décide de l’escalader et après 5 minutes d’escalade tombe sur 4 jeunes Vietnamiens entrains de se reposer. L’un d’eux me dit de le suivre et m’emmène au sommet du pain de sucre. L’ascension est plutôt difficile et il ne faut pas avoir le vertige, mais une fois tout en haut je découvre une vue panoramique incroyable de toute la région : juste incroyable.

Apres ca, je pars prendre un verre avec eux puis retourne à mon auberge. Demain,  direction Along Bay. Quant à Ninh Binh, cela aura été décidément été un très bel endroit à visiter

Ce diaporama nécessite JavaScript.