Salvador et l’Ile d’Itaparica : 19 Octobre 2013

Apres avoir passé la nuit dans le bus, me voila de retour à Salvador. Je souhaite consacrer cette journée à me reposer. Ainsi, je passe la matinée à revisiter le Pelourinho et les coins que j’avais bien aimés.

En milieu de mâtiné je décide de partir sur l’ile d’Itaparica. Il s’agit d’une grande ile de 36 kilomètres de longueur sur 20 kilomètres de large. Elle est située en face de Salvador. Cette ile est principalement un lieu de villégiature avec de belle plages ou les Salvadorien partent le weekend pour s’y baigné.

 A l’origine, je souhaitais me rendre sur une autre ile un peu plus éloigné de Salvador : l’ile Tinharé ou Morro de Sao Paulo. Néanmoins, se rendre sur l’ile nécessite d’y resté au minimum 2 jour et ayant déjà prévu de passer de temps dans les environs de Rio et ses plages j’ai préféré changer mes plans.

Ainsi, pour me rendre sur l’ile Itaparica, je prends un bateau qui me dépose à Mar Grande. C’est dans ce coin (la partie Est de l’ile), que sont situées les plus belles plages.

Etant Samedi, il y’a énormément de monde. Tous les gens sont situés sur la première plage à proximité de l’embarcadère. Je décide alors de longer le littoral pour m’éloigner le plus possible de la foule. En longeant la plage, j’aperçois de magnifique maison avec pour la plupart des piscines. C’est ici que vient la classe aisée de Salvador. Néanmoins je ne trouve pas les plages si exceptionnelles. Elles sont assez sales et le sable plutôt sombre. Ainsi, après 1h de marche, n’ayant pas trouvé de coin qui me plaisait je m’apprête à faire demi-tour. C’est a ce moment la que je tombe sur américaine à la retraite et qui habite désormais sur l’ile. Elle m’indique qu’1 kilomètre plus loin, il y a une très belle plage de sable blanc. Je décide donc de continuer mon chemin. Lorsque j’arrive enfin sur la plage, celle-ci est déserte et effectivement vaut le détour. J’y reste toute l’après midi.

En fin d’après midi, je retourne sur Salvador. Demain, 28h de bus m’attende, direction Rio de Janeiro.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités