Luang Prabang : 27 au 28 Mars 2014

Jour 1

 Apres une très mauvaise nuit dans le mini van nous amenant à Luang Prabang (la route étant une route de montagne complètement dégradé avec des nids de poules un peu partout, c’et tout simplement impossible de dormir), nous arrivons à Luang Prabang vers 5h30 du matin.

 La ville de Luang Prabang est un des premiers sites touristique du pays et est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, depuis 1995. La ville est située dans un cadre splendide : entourée de montagnes et de collines verdoyantes, au confluent du Mékong et de la Nam Khan.

  La ville compte de nombreux « vat » (temples) resplendissant de tons rouge et  or. Chaque matin, de bonne heure les moines des différents temples parcours la ville à pied avec des jarres et les habitants les remplissent de nourriture.  Alex ayant travaillé en tant que volontaire comme professeur d’anglais pendant un mois ici, connait un endroit sympa depuis lequel on peut assister à ce fameux rituel. Nous partons donc avec nos sacs à dos et participons à ce rituel. C’est impressionnant de voire des centaines de moines marché dans la rue et les gens venir donner de la nourriture.

 Apres ca nous partons en direction d’une auberge que connait Alex. Malheureusement, quant nous y arrivons tout est complet, à l’exception d’une chambre de trois personnes. On se décide à la prendre. On sera ainsi quatre dans une chambre de trois. Mais bon, les lits sont plutôt grands.

Apres une bonne sieste et douche, nous partons nous promener dans la ville. La Ville se compose de nombreux vestiges de l’architecture coloniale qui se mêlent avec les habitations lao de style traditionnel Les petites rues pavées sont particulièrement paisibles et invitent à la flânerie… Ainsi, la ville est sympa à visiter mais ca ne ressemble en rien à une ville d’Asie. J’ai plus l’impression d’être en France. Les restaurants vendent d’ailleurs sandwich, croissant et plats français à la sauce Asie.

En début d’après midi, nous traversons le Mékong en bateau et partons sur une ile situé en face de Luang Prabang. Le conducteur nous avais dit que tout y était gratuit mais bien évidement une fois arrivé sur place, nous découvrons qu’il faut payer, ce qui a le don de m’énerver. Nous partons néanmoins nous promener dans les environs et visitons quelques temples puis retournons sur Luang Prabang pour assisté au couché de soleil.

En fin de soirée, nous partons tous les 4 en direction d‘un centre de massage et avons droit à un « lao massage » d’une heure, pour moins de 4 euros. Et c’était parfait.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

 Ce matin, nous nous levons de bonne heure et partons en tuc tuc en direction de « Kuang Si Waterfall ». Il s’agit de très belle chutes d’eau situé à une 20 de kilomètres de la. C’est également ici que se trouve un centre de protection pour ours. Nous partons ainsi tout d’abord à la découverte de ces animaux puis partons marché le long des différentes chutes d’eau.

 Nous découvrons plusieurs très belles cascades. Puis, lorsque nous arrivons à la dernière chute d’eau nous apercevons une impressionnante cascade d’une vingtaine de mètre. Nous partons en direction du sommet de la chute et découvrons une vue sur la région. Le coin est vraiment beau.

 Apres ça, nous partons nous baigné dans l’une des cascades situé en contrebas et passons la matinée a nous baigné et faire quelques plongeons depuis le sommet d’un arbre : bien sympas. Par contre, lorsque j’étais à Pai, je m’étais légèrement coupé le pied en conduisant mon scooter et j’ai ainsi une plaie au niveau du pied. Et, il s’avère que dans bassin ou nous étions se trouve des poissons mangeur de chère morte (ceux que l’on utilise dans les spas). Et ce n’est vraiment pas agréable de se faire manger les pieds. Nous changeons donc d’endroit et partons dans un autre bassin, cette fois si sans poissons et profitons du reste de la journée. Ce n’est que vers 14h que nous retournons sur Luang Prabang.

 Après voir mangé, nous prenons de nouveau un tuc tuc et partons cette fois ci en direction d’une cave situé à 30 kilomètres de la ville. Cette cave est notamment célèbre pour contenir différents Bouddhas. Le trajet prend une heure, et une fois arrivé il nous faut prendre une petite embarcation qui nous fait traverser la rivière. Les paysages environnant sont une fois de plus spectaculaires.

 Arrivé à la grotte, nous découvrons encore qu’il faut payer un droit d’entré alors que le chauffeur de tuc tuc ainsi que celui du bateau nous avais dit que la grotte était gratuite. L’entré n’est pas bien chère (deux euros), mais à chaque fois les gens nous mentent pour qu’on parte avec eux. On a l’impression d’être prix pour des pigeons. Je trouve d’une manière générale les laotiens assez escrocs de ce coté la. S’ils peuvent t’arnaquer, ils n’hésitent pas.

 Le soir, nous retournons sur Luang Prabang puis partons nous promener dans le marché de nuit.

Ce diaporama nécessite JavaScript.