Queenstown : 6 au 7 Janvier 2014

Jour 1 :

Ce matin lorsque je me réveil, je suis pris d’un violent mal de gorge. Ce n’était sans doute pas une très bonne idée de se baigner, mais ca valait le coup.

Vers 9h, nous partons en direction de Queenstown. Il s’agit de la capitale mondiale des sports extrêmes. En effet, cette ville est située en plein milieu des « Southern Alps », ce qui en fait un terrain de jeu exceptionnel ! La nature entourant Queenstown est idéale pour de nombreux sports à sensations, dont notamment le saut à l’élastique ou bien encore le jet boat.

Apres deux heures de route, nous arrivons a proximité de la ville. Nous faisons un premier arrêt pour ceux qui souhaitent sauter à l’élastique le lendemain. Ayant déjà réservé une excursion, je ne pourrais malheureusement pas le faire. Ca sera une prochaine fois.

Nous reprenons la route en direction de Queenstown et finissons par déposer nos affaires à l’auberge. Nous partons ensuite visiter la ville.

Le soir, une soirée d’au revoir est organisée. En effet, sur la quinzaine de personnes avec qui j’avais l’habitude de voyagé plus de la moitié vont rester pour quelques jours  dans la ville. C’est également la dernière fois que je voyage avec Jess. Nous faisons une dernière photo avec les personnes ayant été présentes depuis le premier jour, c’est-à-dire : Jess, Charlotte, Marc et moi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2

Ce matin je pars accompagné de Marc, Casper, Sandra, Andy et Sianne à la découverte du Fiordland visiter le Milford Sound lors d’une croisière en bateau. Il s’agit de l’un des sites néo-zélandais incontournable !

Apres un départ matinal et pour nous y rendre, nous longeons la state highway 94, entre Queenstow et Te Anau situé au Sud de l’ile. Le paysage de montagnes et de lacs est incroyable. Malheureusement, il se met rapidement à pleuvoir. Nous finissons par arriver à Te Anau, tranquille bourgade de 3000 habitants située au bord d’un des nombreux lacs de la région.

Apres un court arrêt dans cette ville, nous partons en direction du Fiordland National Park. La région est Très peu peuplé et difficile d’accès.  Sur le chemin, nous pouvons observer ces merveilles géologiques, massives et abruptes que sont ces montagnes. De plus, étant donné qu’il pleut, il est possible de voir des centaines de chutes d’eau. Par temps sec, il ne reste seulement que 5% des cascades. Mais bon, il faut savoir qu’il pleut ici environs 250 jours par an.

En début d’après midi, nous partons observer le Milford Sound depuis une embarcation. Et miracle, le beau temps fait son apparition. Les nuages disparaissent et il nous est possible d’observer ces montagnes dans leurs totalités. Certaines ont leurs sommets enneigées. Et étant donné qu’il vient d’énormément pleuvoir, on peut encore apercevoir ces magnifiques chutes d’eaux. Nous passons ainsi plus de deux heures dans ce cadre spectaculaire.

Il nous faut désormais retourner à Queenstown. A peine monté dans le bus qu’il se met à pleuvoir de nouveau. Pour le coup, on a vraiment eu un coup de chance.

Sur le trajet du retour, le bus connait des soucis mécaniques : boite de vitesse cassé. Le chauffeur arrête une autre bus touristique et c’est ainsi que nous finissons par arrivé à Queenstown. Cela aura été une longue journée : Départ 6h30, retour 9h.

Le soir, c’est l’anniversaire de Joël.  On en profite pour faire une nouvelle soirée d’adieu avec la dizaine de personnes avec qui j’avais l’habitude de voyagé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.