Pingyao : 16 au 17 Juin 2014

Jour 1 :

Apres une nuit plutôt courte passée dans un train et de nouveau en « siège dur », c’est à 8 heures et après 7h de train que j’arrive dans la ville de Pingyao.

La ville antique de Pingyao 平遥 est une des villes les plus anciennes de Chine située à 200 km de Taiyuan, capitale la province du Shanxi (nord). Elle n’a subi que peu de changements depuis la dynastie Ming (1368-1644), et a été inscrite en 1997 au patrimoine mondial de l’UNESCO grâce à ses hauts remparts qui entourent la ville, ses rues bien préservées, ses magasins, ses temples et à ses logements résidentiels construits durant les dynasties des Ming et des Qing (1644-1911). La ville, jouissant d’une histoire de plus de 4 000 ans, présente une image animée de la vie culturelle, sociale, économique et religieuse du peuple Han il y a environ 600 à 1000 ans.  Ainsi, après des centaines d’années, quand la plupart des villes et communes ont été détruites par les guerres et les constructions modernes, la ville antique est toujours là, témoin de son histoire.

Les remparts de la ville de Pingyao d’aujourd’hui, un des murs les plus anciens et les plus larges de Chine, ont été reconstruits en 1370 sur la base de la ville ancienne. Avec une circonférence de 6 200 m, les remparts mesurent six à dix mètres de haut avec un sommet de trois à six mètres de large. Ils possèdent six portes de ville et quatre tourelles entourées par un fossé de quatre mètres de fond et quatre mètres de large.

La construction de la ville antique se conforme strictement aux règles archéologiques de Chine. La ville est carrée et toutes les rues se croisent les unes les autres horizontalement et verticalement. L’avenue principale du nord au sud divise la ville en deux parties, avec la tour de ville au centre. Après des centaines d’années, quand la plupart des villes et communes ont été détruites par les guerres et les constructions modernes, la ville antique est toujours là, témoin de son histoire.

Je passe ainsi la journée à visiter cette ancienne ville. Ces incroyable comme la ville est bien conservé. Je me pose d’ailleurs la question quant à savoir si cette ville n’aurait pas été quelque peu restaurée.

Vers 17h, je commence à fatigue. La veille je faisais l’ascension d’un mont et je n’ai pratiquement pas dormis. Je commence donc  saturé. Je retourne à l’auberge et en profite pour me reposer.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Aujourd’hui j’ai décidé de ne rien faire. Cela fait presque 20 jours que je suis en Chine et je n’ai presque pas arrêté une seconde et je commence à être limite niveau physique. Je passe ainsi la journée à me reposer, visionner des films et me promener de nouveau dans la citadelle.

Le soir, je pars prendre un train de nuit pour Datong.

Ce diaporama nécessite JavaScript.