Sydney : 8 au 9 Février 2014

Jour 1 :

Après un bon petit déjeuner à l’auberge, je pars prendre le train qui doit me ramener à Sydney. C’est aux alentours de 13h, après de nouveau plus de 2h de trajet que je finis par arriver à mon auberge.

Je décide de profiter du beau temps pour partir me promener dans la ville. Je retourne ainsi dans le quartier de Darling Harbour ou se tient une compétions de rameur, chinatown, ainsi que circular Bay. Je décide de traverser le pont et j’ai ainsi une très belle vue sur l’opéra.

En fin de soirée, je retourne à l’auberge ou je fais la rencontre de 4 français et passe la soirée avec eux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Pour mon deuxième et dernier jour à Sydney, je pars vers circular quay prendre le ferry pour Manly, une des banlieues chiques de Sydney, et réputé pour ses plages. Je  traverse la baie de Sydney à bord du ferry et j’ai de nouveau une très belles vue sur le CDB, le pont et l’opéra… une vue différente de celle d’hier, et c’est toujours aussi beau !

Une fois descendus du ferry, je découvre qu’une compétition de surf à lieu en ce moment. Je décide de m’y rendre. Les surfeurs sont vraiment talentueux avec au programme des tubes et 360°.

Je pars en direction de north head (pointe de l’ile) ou j’ai une vue incroyable sur la baie de Sydney. J’entame ensuite une longue balade le long de la cote. Ici, les balcons des beaux appartements surplombent la mer tandis que des dizaines de voiliers ont jetés l’encre dans la baie. Manly possède tout un tas de petites criques toutes plus belles les unes que les autres.

Le soir, je finis par retourner sur Sydney. Je récupérer mes affaires et pars en direction de l’aéroport. De nouveau, je compte dormir à l’aéroport. Et, c’est ainsi que se termine mon séjour en Australie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Blue Mountains: 6 au 7 Fevrier 2014

Jour 1:

Apres une nuit passée dans le bus, j’arrive à Sydney vers 10h. Je décide néanmoins de ne pas m’y attardé et pars prendre un train (le premier depuis le début de mon tour du monde) en direction de Katoomba situé dans les « blue Mountains ».

Les montagnes Bleues, inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2000, sont situées à environ 100 kilomètres à l’ouest de Sydney. Il s’agit d’une chaîne de montagnes de grès qui atteignent 1 111 mètres d’altitude à leur point culminant, et forment une partie de la Cordillère australienne qui longe approximativement l’est et le sud-est de la côte australienne sur environ 3 000 kilomètres.

Après plus de deux heure de trajet, je dépose mes affaires à l’auberge et pars en direction du site emblématique de la région : les « Three sisters ». Les  Trois Sœurs est un rocher qui touche les contreforts d’une falaise qui surplombe la vallée Jamison, se détachant ainsi sur un paysage magnifique.

Je pars ensuite en direction d’un sentier qui débute par un escalier de 800 marches, le Giant Stairway. Celui-ci permet de descendre depuis l’un des trois rochers vers le fond de la vallée et notamment la forêt de Laura. Il s’agit d’une forêt d’eucalyptus.

Le sentier longe ensuite différentes cascade et offre différentes vues panoramique sur la région. Le paysage est à couper le souffle.

En chemin, je fais la rencontre de Paul (Néo-Zélandais), et passons le reste de la journée ensemble.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Ce matin, je décide de partir longer un sentier d’une quinzaine de kilomètre. J’avais donné rendez vous à Paul pour que l’on fasse ensemble cette randonnée. Néanmoins, lorsque nous arrivons au début du sentier, mon appareil photos ne marche pas. Il ne détecte plus la carte mémoire. Ainsi après presque 20 000 photos, quelques chutes et pas mal de rayures, c’est ainsi que mon appareil rend l’âme.

Par chance, lorsque j’étais à Brisbane, Philippe m’avais offert un de ces anciens appareils photos. Je suis donc parti le chercher. Ainsi, ce n’et que vers 11h, que nous partons en direction de ruined castle. Nous sommes rejoins par Liz que Paul avait rencontré a son auberge.

Nous débutons notre randonnée par le Katoomba scenic railway. Il s’agit du chemin de fer le plus incliné du monde selon le Livre Guinness des records, qui faisait partie à l’origine du tramway de mine de Katoomba, construit entre 1878 et 1900. le chemin de fer descend de 415 mètres sur des falaises de grès, via un tunnel au gradient impressionnant : 52 degrés.

Le sentier longe ensuite la forêt et nous offre différents vues sur les parois rocheuses alentours. Pour le coup, je suis vraiment sous le charme de cette région. Les paysages sont vraiment splendides.

Après deux heures de marche, nous finissons par arriver au lieu dit. Il s’agit d’un important bloc de pierre. Paul et moi décidons de l’escalader. Du sommet, nous avons une vue à 360° sur la région. Juste magique. Après cela, nous faisons demi-tour en direction de la ville.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Byron Bay: 4 au 5 Février 2014

Jour 1 :

Ce matin, je prends le bus direction Byron Bay. Situé à 200 km au sud de Brisbane. Entre mon escale a Brisbane et le décalage horaire, ce n’est qu’a 17h que j’arrive à mon auberge. J’aurais donc passé une très grande partie de ma journée dans le bus.

Byron Bay est une ville côtière de 5000 habitants et est la ville la plus à l’est du « continent » australien. La ville doit son nom à la présence à côté d’elle du cap Byron, appelé ainsi par le capitaine James Cook en l’honneur du navigateur John Byron, grand-père du poète Lord Byron. Le cap Byron possède un phare depuis 1901. Ce phare est le plus puissant d’Australie (2,2 millions de candelas ; il est visible à 27 milles nautiques). La ville est également un lieu touristique important avec ses longues plages qui attirent de nombreux surfeurs.

Je décide de partir longer une des plages de Byron et qui me mène jusqu’au cap Byron. De la, j’assiste à un magnifique couché de soleil. Je pars ensuite longer les différents plages qui bordent la ville et retourne ensuite à mon auberge.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Pour mon second jour, je décide de refaire le même chemin que la veille, mais cette fois ci de jour. Je retourne ainsi de nouveau au cape Byron. Je me prends en photo à l’endroit le plus à l’est du « continent » australien et longe ensuite le bord de cote ou j’aperçois plusieurs dauphins.

Vers 13h, je pars louer une planche de surf et passe le reste de l’après midi à surfer. Bien évidement, c’est quant je suis dans l’eau que le temps se couvre et qu’il se met à pleuvoir. Néanmoins, les intempéries on l’avantage de créer de belle vagues.

Vers 16h, après plus de 3 heures dans l’eau et plutôt fière de moi (j’ai quelques bon reste depuis le temps), je retourne à mon auberge. Ce soir, je prends un bus de nuit direction Sydney.

Ce diaporama nécessite JavaScript.