Along Bay et Cat Ba : 18 au 19 Mai 2014

Jour 1 :

Ce matin réveil matinal et départ à 7h pour Along Bay. Le trajet dure environs 4h, et c’est ver 13h que je finis par arrivé à Bai Chay, station balnéaire qui sert d’étape avant de s’aventurer dans la baie. Le bus me dépose à quelques kilomètres de  la ville et c’est en scooter que je me rends directement à l’embarcadère. Je me fais alors accoster par plusieurs rabatteurs qui me vante les méritent de leur tour.

Je finis par accepter une proposition de l’un d’eux qui consiste à visiter la baie d’Along, puis dormir sur le bateau et le lendemain accosté sur l’ile de Cat Ba. De plus ca tombe bien, le bateau pars dans 30 minutes : le timing n’aurait pas put être plus parfait.

C’est donc vers 13 heures que démarre mon excursion dans la baie d’Along. Il s’agit de l’un des paysages les plus célèbres d’Asie. Environs 2000 pains de sucre de toutes formes et de toutes tailles émergent de la mer et s’étendent sur plusieurs centaines de kilomètres. L’endroit a été classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Nous passons donc l’après midi à navigué dans la baie à la découverte de ces fameux pic. Le paysage est grandiose et les pains de sucre sont dégagés malgré un ciel quelques peu gris. Nous faisons également un arrêt au niveau de la grotte des bouts de bois. Il s’agit d’une immense grotte avec de nombreux stalactites et stalagmites.

Nous reprenons notre traversé a travers ces pics et faisons une nouvelle halte. Nous partons alors en Kayak nous aventurer au milieu de ces splendides formations. Moment vraiment spectaculaire et grandioses.

Enfin, en début de soirée, notre bateau jette l’encre au milieu de la baie et nous nous apprêtons à y passer la nuit. Notre guide en profite pour nous dispenser un cours de cuisine puis avons le droit à un très bon repas.

Nous terminons la soirée autour d’un jeu carte : Uno.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Apres une très bonne nuit de sommeil, je me réveil vers 5h du matin pour assister au lever du soleil. Malheureusement, il pleut et on ne distingue rien à travers les nuages. Je pars donc me recoucher et ce n’est que vers 8h que je pars prendre le petit déjeuner. Par chance, il s’est arrêté de pleuvoir et le ciel commence à se dégager.

Apres ca, nous reprenons la route et nous dirigeons vers l’ile de Cat Ba. Situé à une quinzaine de kilomètre au sud de la baie d’Along, il s’agit de la plus grande ile de la région. La principale raison d’y venir est lié à son parc national, inclus ans une réserve naturelle de près de 14 000 ha. Il fut créé en 1986 et fut le premier parc national du pays.

Une fois arrivé sur l’ile, un bus passe me récupérer et me dépose à l’entrée du parc national et je pars en direction du sommet Ngu Lam. Apres environs 30 minutes de marche à travers un sentier accidenté et pentu, et constitué principalement de marches ou il faut même parfois escalader des échelles, je finis par arriver au sommet. La vue vaut les efforts fournis.

Une fois redescendu, je reprends de nouveau le bus qui m’emmène cette fois ci dans la ville et c’est ici que se termine mon excursion. Je pars donc à la recherche d’un hôtel puis par louer un scooter.

Je passe ainsi le reste de l’après midi à visiter l’ile. Je me rends tout d’abord sur les plages de l’ile (Cat co), puis pars en direction de la grotte Hang Quan Y. Il s’agit d’une grotte transformée en véritable bunker. Elle servit d’hôpital militaire au Viêt-Cong des 1963.

Je parcours ainsi à la lumière de ma lampe torche des parois en béton brute, des chambres minuscules, un réfectoire les salles de soin et même une petite piscine. Il est également possible de monter sur le toit du bunker. C’est ici qu’avait été aménagé une salle de cinéma, directement sous la voute rocheuses. La particularité de cette grotte est qu’elle dispose d’une sortie de l’autre coté ce qui permettait de s’enfuir en cas d’attaque

Apres cette visite pour le moins intéressante, je reprends la route et pars visiter la grotte Trung Trang. Lorsque j’arrive une grille empêche d’y accéder. Apparemment il faut se rendre au parc pour demander les clefs à un gardien. Je décide cependant d’escalader la barrière et pars visiter seul la grotte. Il s’agit d’une grotte de plus de 350 mètres de profondeur et qui regorge de stalactites et stalagmites. Etant seul, j ai un peu de mal à me diriger et surtout j’hésite à m’enfoncer trop profondément mais je finis par trouver un petit sentier qui m’emmène au fond de la grotte. Bien sympas et surtout, la grotte regorge de chauves souris.

Je retourne ensuite au scooter et pars longer la cote. Je traverse ainsi de très beaux paysages. Je finis par prendre une route en construction qui me ramène dans la ville et de la je pars a pied au sommet d’un pic d’où j’ai une très belle vue sur la ville et la baie.

Demain, direction Hanoi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Ninh Binh : 16 au 17 Mai 2014

Jour 1 :

Apres presque 12h dans un lit couchette, j’arrive à Ninh Binh au alentour de 6h du matin. Je suis le seul du bus à descendre ici et le bus me dépose juste devant un hôtel situé quelques peu à l’écart de la ville et à proximité d’un site touristique. L’hôtel me faisant un bon prix, j’y dépose mes affaires

Ninh Binh est situé au sud de Hanoi, à environs 95 kilomètres. Cette ville est connue sous le nom de « baie d’Along terrestre ». D’importantes formations karstiques ou pains de sucres sont disséminées dans les alentours de la ville.

Je décide ainsi de louer un vélo et de partir me balader à travers ces superbes paysages aux monts rocheux et aux formes découpés dominant de belles rizières aux couleurs vertes éclatante, et temples et pagodes.

Je me rends tout d’abord sur le site de l’ancienne capitale Hoa Lu situé à une dizaine de kilomètre de mon hôtel. De cette ancienne capitale, il ne reste plus que deux temples. Mais les paysages alentour valent le détour : pains de sucre, rizières…Le paysage est magnifique.

Je visite ainsi les temples et me rend au tombeau de l’ancien roi qui se trouve au sommet d’un piton rocheux et accessible par un escalier de 265 marches. Ca monte dure, mais la vue depuis le sommet est de nouveau spectaculaire.

Apres cette visite, je me rends sur le site de Trang An. Il s’agit d’une attraction touristique qui permet de partir faire une balade en barque et longer les différents pics rocheux et grottes. Les rameuses, rament de façon traditionnel avec leur pieds et de temps en temps leurs mains.

Ainsi au cours de 3 heures de balades, je découvre un paysage aquatique rythmé par d’immenses pains de sucre tombant de façon abrupte dans la rivière. Nous traversons en tout plus de 9 grottes  avec de nombreux stalactites et stalagmites. En cours de route, nous visitons également plein de petits temples disséminés dans les montagnes. Il nous faut alors quitter nos barques et longer de long escalier amenant jusqu’au sommet.

Il est 16h, lorsque je retourne sur la terre ferme et je décide de me rendre a la pagode Bai Dinh, situé à environs 7 kilomètres de la. Il s’agit d’un ensemble inauguré en 2010, au terme de 10 ans de labeur. Trois édifices qui se suivent, apportant chacun leur lot de statues. Dans le dernier temple, trois colossales statues dorées : tout simplement magnifique. De plus, la vue depuis le sommet est à couper le souffle.

Pa contre, il est 18h, lorsque je quitte le temple et le soleil est entrain de se couché. Petit problème, je suis situé à plus de 25 kilomètres de mon hôtel. Je prends mon courage à deux mains et c’est partit pour près d’1h30 de pédalage intensif dans l’obscurité et pour arranger le tout sous la pluie

Ce n’est que vers 19h30 que je finis par arriver à l’hôtel. Je mange et pars me couché complètement épuisé de cette superbe journée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Aujourd’hui, contrairement à la veille je décide de louer un scooter et pars à une trentaine de kilomètre de la visiter la cathédral de Phat Diem. Le chemin pour s’y rendre offre de beaux paysages sur les rizières  alentours mais aussi villages avec de nombreuses églises qui balisent l’itinéraire. On pourrait presque appeler cela l route des églises. On peut même y percevoir des cimetières dans les rizières.

Apres une petite heure de conduite, je finis par arriver  à la cathédral. Elle fut construite en 1891 et fut le siège du premier évêché du Vietnam. Lorsque je suis arrivé, l’église était fermé, mais une sœur ayant des notions d’anglais ma ouvert les portes et ma fait la visite de la cathédral. Plutôt Sympas.

Je reprends ensuite de nouveau le scooter et retourne en direction des pics rocheux de Ninh Binh. Je passe ainsi une bonne partie de l’après midi à conduire au hasard a travers ces immenses pains de sucre.

Vers 16h, je tombe par hasard sur une pagode du nom de Bich Dong et décide de partir la visiter. Des marches abruptes permette d’accéder à la pagode situe en hauteur su un pain de sucre. Une fois en haut, j’aperçois un petit sentier qui continue à travers la roche. Je décide de l’escalader et après 5 minutes d’escalade tombe sur 4 jeunes Vietnamiens entrains de se reposer. L’un d’eux me dit de le suivre et m’emmène au sommet du pain de sucre. L’ascension est plutôt difficile et il ne faut pas avoir le vertige, mais une fois tout en haut je découvre une vue panoramique incroyable de toute la région : juste incroyable.

Apres ca, je pars prendre un verre avec eux puis retourne à mon auberge. Demain,  direction Along Bay. Quant à Ninh Binh, cela aura été décidément été un très bel endroit à visiter

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Hue : 14 au 15 Mai 2014

Jour 1 :

Hué s’étend au bord d’une large rivière née dans les montagnes de la cordillère Annamitique et compte plus de 400 000 habitants. La ville était un lieu de destination privilégié par les empereurs. Aujourd’hui, Hué est inscrit au patrimoine mondial l’Unesco en raison de sa citadelle inspirée de la cité interdite et ses fastueux tombeaux royaux, disséminés dans la campagne alentour, entre rizières et collines.

Ce matin, je décide donc de louer un vélo et partir à la découverte de cette fameuse citadelle. C’est aujourd’hui le seul exemple d’une ville impériale du Vietnam. Je passe ainsi la matinée à visiter citadelle qui s’inspire fortement de l’architecture des palais chinois. Jusqu’à 80 000 habitants y ont résidés et s’étendant sur un périmètre de 10 kilomètres.

Je découvre ainsi les différentes portes et forteresses qui servaient de protection ainsi que divers palais (le palais du trône, palis de la reine mère etc…) et habitation. Le site à fortement été endommagé pendant la guerre du Vietnam, mais la visite s’avère tout de même très intéressant.

En début d’après, je décide de partir visiter les alentours du Hué. Je pars ainsi visiter la pagode de Then Mu qui se signale par une haute tour octogonale de sept étages évoquant les sept réincarnations de Bouddha.

Je me rends ensuite dans différents temples situé sur les collines alentours. Je finis ensuite par me rendre aux arènes aux tigres. Elles ne servirent pas aux combats entre gladiateurs mais aux combats entre tigres et éléphants. Il n’y avait pas de gradin, seul l’empereur et sa cour assistaient à ses combats.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Pour mon second jour à Hué, je pars de nouveau en vélo à la découverte des tombeaux impériaux. Chaque tombeau occupe un petit espace d’un grand espace appelé « mausolée ». Ce mausolée servait du vivant des empereurs de résidence impériale à la campagne. Il s’agit ainsi en réalité de palais luxueux ou les empereurs vécurent de leur vivant.

Je passe ainsi la journée à visiter tout d’abord les tombeaux de Tu Duc, puis Khai Dinh et enfin Minh Mang. Les mausolées présentent en général des éléments architecturaux communs, mais chaque tombeau possède son propre style. Tous les tombeaux sont agrémentés de nombreuses pièces d’eau, d’arbres et de beaux bâtiments annexes.

Visité ces tombeaux impériaux est très agréables et la balade plutôt facile malgré la chaleur.

Vers 16h, je finis par retourner sur Hué ou je pars prendre un bus qui doit m’emmener à ma prochaine destination : Ninh Binh.

Ce diaporama nécessite JavaScript.