Jakarta: 28 au 29 Juillet 2014

Jour 1 :

Mon avion décolle de Kuala Lumpur vers 21h et c’est à 22h heure local et après 2 heures de vol que j’arrive à Jakarta. Jakarta  est la capitale de l’Indonésie. Située à l’extrémité nord-ouest de l’île de Java, elle est traversée par le fleuve Ciliwung qui se jette dans la baie de Jakarta. Elle fut un centre important des royaumes hindou-bouddhiques de Sunda puis de Pajajaransous sous le nom de Kalapa,

Aujourd’hui Jakarta est une ville globale, la ville intra muros couvre une superficie de 664 km2 pour une population de 9 756 944 habitants en 2012 tandis que le Grand Jakarta, appelé Jabodetabek, dépassait les 28 millions d’habitants en 2010, ce qui en fait la deuxième métropole la plus peuplée du monde juste derrière Tokyo. Rayonnant sur toute l’Asie du Sud-Est, c’est à Jakarta que se trouve l’Indonesia Stock Exchange ainsi que le secrétariat général de l’association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN).

A l’aéroport, je fais la rencontre de trois turques. Elles vivent en Australie et vont passer une semaine à Jakarta en vacance (chacun ses gouts). Elles me proposent de partager le taxi avec elles. Au final, elles m’offrent le taxi et me dépose à la gare ferroviaire de Jakarta.

Petit problème, mon arrivé en Indonésie coïncident avec la fin du ramadan et le début de l’unique semaine de vacance des Indonésiens.  Ainsi, la plupart des indonésiens partent en vacance et les moyens de transports sont déjà tous pleins. Sur internet, j’avais essayé de réservé un billet de train pour ma prochaines destination, mais toutes les places étaient prise. J’ai donc décidé de me rendre directement à la gare ferroviaire pour acheter un billet. Malheureusement lorsque j’arrive, les guichets sont fermés et n’ouvrent qu’à 5h du matin. Je décide donc de passer la nuit dans la gare. Celle-ci étant à ciel ouvert, je passe la nuit à me faire manger par les insectes.

Jour 2 :

Vers 4h30 du matin, je retourne aux guichets faire la queue. Je n’ai pas prévu de resté à Jakarta et j’ai décidé de partir directement pour Yogyakarta. J’espère pouvoir obtenir un billet. Une fois les guichets ouverts, le guichetier m’indique que les seules places disponibles sont dans trois jours. Je commence à désespérer. Je pars alors à l’office d’information pour savoir comment je peux rejoindre Yogyakarta. La personne me dit alors qu’il reste une place pour le train de nuit de ce soir. Il m’accompagne alors au guichet et j’achète la dernière place disponible. Par contre, le prix du billet est exorbitant : 35 euro pour 7 heures de train. Mais pour le coup, je n’ai vraiment pas le choix. Et apparemment, cette semaine les prix des transports sont multiplié par 10 par rapport à l’accoutumée

Mon billet en poche, je pars déposer mes affaires au lockers et pars visiter la ville. Je me rends tout d’abord dans le quartier central ou est situé la gare et pars voire le monument national. Je rejoins ensuite à pieds le quartier de Kota et découvre d’ancienne habitations de type colonial. On m’avait dit que le trafic à Jakarta était horrible, mais vacance oblige touts les rues sont vides et il n’y a pratiquement aucun véhicule qui circule.

Au cours de ma visite du quartier, Je découvre notamment une très belle place. Celle-ci est d’ailleurs noire de monde. On m’avait dis que Jakarta ne méritait pas la peine de s’y arrêter, mais je suis vraiment agréablement surpris. Etonnamment, on me demande toutes les cinq minutes si l’on peut me prendre en photo. J’avis déjà vécut ca en Birmanie, mais la, c’est multiplié par dix.

Je me rends ensuite au niveau de la baie et la je découvre des habitations qui borde la baie et offre une très belle vue sur le port. Il s’agit de petite habitation à l’aspect délabré. Je me perds dans ces habitations. L’endroit est vraiment intéressant et pour le coup authentique. J’aime beaucoup cet endroit.

Apres cette visite, je retourne à la gare attendre mon train et c’est parti pour 7h de route.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s