Kaiteriteri : 1 Janvier 2014

Après avoir été les premiers au monde à célébrer le nouvelle an, il nous faut nous lever à 7h pour partir prendre le ferry qui doit nous mener sur l’Ile Sud. Le réveil est très très difficile. Au départ de Wellington, le ferry largue les amarres pour l’île du Sud. 3h de traversée pour franchir le détroit de Cook et le dédale de bras de mer des Marlborough Sounds.

En cours de route, nous apercevons un impressionnant banc de dauphins. Ils nous suivent pendant au moins 5 bonnes minutes : yeah j’ai vu des dauphins.

De nombreuses personnes sont restées à Wellington et de nous faisons la connaissance de nouveau visage. Par rapport au premier jour, il ne reste que Marc, Charlotte, David et moi. Depuis une vingtaine de personnes nous ont rejoins.

Nous partons ensuite en direction de la ville de Kaiteriteri. Il s’agit d’un petit village balnéaire situé au sud de l’Abel Tasman National Park, un des incontournables de l’île du sud. Le parc a été Nommé ainsi en hommage au premier explorateur Néerlandais qui donna son nom à la Nouvelle Zélande (Abel Tasman- Nieuw Zeeland). La région bénéficie généralement d’une bonne quantité d’ensoleillement par rapport au reste de l’île. Malheureusement, ce n’es pas vraiment le cas aujourd’hui.

 La principale attraction du coin, c’est le kayak de mer, qui permet de découvrir les petites criques isolées du parc national d’Abel Tasman. Il y a aussi un système de « bateau-taxis » qui permet d’aller un peu plus loin dans le parc et de marcher sur le sentier du littoral (le Abel Tasman Coastal Track, un des treks les plus prisés de la Nouvelle-Zélande).

Malheureusement, tout ceci à un coût, et je ne peux pas tout faire! Les bateau-taxis ne sont pas donnés, ça reviendrait à 70$ par personne pour un A/R… A la place, je pars avec Marc faire une petite balade. Nous partons à pied depuis l’hôtel et nous rejoignions le début du sentier du littoral. Comme son nom l’indique, ce sentier longe la côte à travers une dense forêt humide, très verte, et offre de très beaux points de vue sur les petites criques en contrebas.

La balade est plutôt sympas et en cours de route, le ciel s’éclaircit et nous offre de beau point de vues. Je fais également mes adieux avec David qui déicide de rester quelques jours de plus dans les environs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s