Torres Del Paine : 22 au 25 Novembre 2013

w (2)

  • Jour 1– Mirador los torres – 19km
  • Jour 2 – Los Cuernos + Valle Francès  – 34km
  • Jour 3 – Lago Pehoé – Lago Grey – 30km
  • Jour 4 – Lago Pehoé – Administracion – 18km

Jour 1 :

Aujourd’hui nous partons en direction du parque national « Torres De Paine ».  Le réveil nous tire du lit à 6h30. Nous finissons de boucler nos sacs, des vêtements chauds, de la nourriture, le matériel de camping et partons prendre le bus. Mon sac doit peser facilement dans les 12 – 13 kilos, tente comprise.  Le trajet dure environs 2h et Tandis que nous nous rapprochons du parc, nous commençons à distinguer les fameuses “Torres del Paine”, ces trois hautes tours rocheuses qui font toute la réputation du parc.

Une fois dans le parc, nous nous acquittons du droit d’entrée de 18 000 pesos (bonjour le prix) et nous voilà fin prêt pour attaquer la randonnée. L’étape du jour consiste à rejoindre le “mirador de las torres”, un point de vue situé juste au pied des tours du Paine. Pour s’y rendre, il faut tout d’abord parcourir les 7,5 kilomètre qui séparent l’entrée du parc et le début du sentier. Pour cela, il existe deux possibilités : la première prendre un bus qui coute 3000 pesos, la seconde, Marché. Bien évidement, nous choisissions la seconde option. Le chemin qui longe la route est assez sympa et permet d’avoir une belle vue d’ensemble sur les tours.

Apres 1h30 de marche, nous arrivons enfin au début du sentier. C’est également ici que se trouve un hôtel plutôt luxueux. En effet, un peu partout dans le parc on peut trouver des hotels/lodge pour dormir. Je trouve que cela dénature le parc. Pour ma part, je préfère camper.

Cette partie est considérée comme étant la plus difficile du trek. Effectivement, le sentier grimpe progressivement et nous découvrons petit à petit le décor du parc national du Torres Del Paine : des plaines à perte de vue ponctuées de lacs, de forêts (les arbres se parent de rouge, d’orange et de jaune), et des pics rocheux. En milieu d’après midi, nous arrivons enfin au camp de base, montons la tente, laissons nos sacs, et partons en direction du mirador. Pour y parvenir, nous grimpons à travers une épaisse forêt qui ne laisse entrevoir presque aucune vue sur les montagnes. Nous finissons par en sortir et distinguons enfin la silhouette rocheuse des trois tours du Paine. Le sentier grimpe alors à travers les rochers et au bout d’une heure se dresse devant nous les trois tours situé au dessus d’une petite lagune de couleur verte. Par chance, nous avons eu beau temps pratiquement toute la journée et les tours sont dégagée.

Nous restons là un bon moment à contempler ces trois tours qui se dressent devant nous, à 2243 m (Torre Norte), 2248m (Torre Central) et 2800 m (Torre Sur). Le paysage est impressionnant. Nous finissons par repartir vers le campement.

Le soir, nous rencontrons un couple de Belge qui voyage depuis 11 mois. J’en profite pour glaner quelques renseignements sur les visas en Asie. Nous apprenons également qu’à la fin du circuit le campement est payant et que pouvoir retourner au bus qui doit nous ramener à Puerto Natales il faut prendre un bateau également payant qui coute 12 000 pesos ou bien parcourir un sentier de 17 kilomètres. Nous changeons donc nos plans et décidons de continuer à faire le circuit W mais aussi rajouter la boucle de 17 kilomètres. Néanmoins, nous ne souhaitons pas rester 1 jour de plus (nous n’avons des provisions que pour 4 jours). Nous allons donc devoir nous faire des journées de marche un peu plus longue que prévu.

Nous finissons par partir nous coucher. J’empile les couches de vêtements : collants et sous-pull technique, polaire, chaussettes chaudes, bonnet….La nuit n’aura pas été très bonne. J’avais fais le choix de ne pas louer de duvet et de partir avec le mien (+10 degré). Malheureusement, la nuit il fait proche des 0.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Nous nous levons à 7h, replions la tente et  débutons notre randonnée à 8h. Bonne nouvelle matinale : le ciel est tout bleu, ce qui laisse entrevoir une bien belle journée !

Aujourd’hui, nous avons décidé de parcourir environs 34 kilomètres L’objectif est de rejoindre le camping Italiano, situé à 21 kilomètre de notre position, puis de longer la Valle Francès jusqu’à un mirador et de revenir passé la nuit au campement Italiano, soit 13 kilomètres supplémentaires.

La première partie de notre randonnée est une  portion relativement facile du trek, il faut simplement tenir sur la longueur tout en portant les sacs. Tout au long du parcours, nous apercevons montagnes enneigé et lagunes : le paysage est incroyable. Par contre, porter le sac est plus difficile que prévu et mon dos commence à crier douleur.

Nous arrivons vers 14 heures au campement, montons la tente et laissons encore une fois nos sacs. C’est déjà plus facile de marcher. Nous partons ainsi entamé la deuxième partie de notre randonnée que nous étions supposé faire le lendemain. Il s’agit de parcourir la Valle Francès, pour rejoindre un beau panorama, situé à 2h00 de marche. Le sentier grimpe à travers la forêt, et nous commençons par marcher tout près d’un glacier. Nous l’entendons craquer, c’est impressionnant.

Nous continuons de grimper à travers la forêt et les jambes commencent à ressentir les premiers signes de fatigue. Apres 1h30 de marche (plus rapide que prévu), le sentier débouche sur un “mirador” qui offre une vue à 360° sur les montagnes et les pics rocheux qui nous entoure… on est encerclés par les montagnes ! Le paysage est superbe.

Nous rebroussons chemin pour rejoindre le camping. Pour le coup, on a de plus en plus de mal a marché. Je suis complètement épuisé et je ne souhaite qu’une chose : dormir. Néanmoins, lorsque nous repassons devant le glacier nous l’entendons de nouveau craquer et gronder, et soudain un gros bloc de neige se détachent de la paroi, ce qui créé des mini-avalanches, impressionnant !

Nous finissons par arriver à notre campement vers 20h30, soit environs 12h30 de randonnée. Nous nous faisons rapidement à mangé puis partons nous coucher. Demain, une autre grosse journée nous attend.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 3 :

Aujourd’hui, nous nous levons de nouveau à 7h00. L’objectif est de se rendre au glacier «Gray ». Pour cela, il nous faut tout d’abord parcourir 7,5km pour rejoindre le refuge de Paine Grande, point de départ des bateaux qui traversent le lac pour rejoindre la route. Le sentier est relativement facile. En chemin, nous traversons la partie du parc qui a brûlé il y’a quelques années. En effet, le Torres del Paine a connu un sévère incendie qui a brûlé 1/3 de sa surface. Cet incendie aurait été provoqué par le feu d’un trekkeur un jour de grand vent. Nous marchons au cœur de la forêt calcinée, nous sommes encerclés d’arbres noircis, comme pétrifiés sur place. Etrange impression.

Nous nous rapprochons du lago Pehoé, un immense lac à l’eau bleu-vert et ne tardons pas à apercevoir les toits du refuge Paine Grande. Ici, il n’a aucun campement gratuit. Pas le choix, il faut payer. Je trouve cela invraisemblable de devoir payer pour camper, mais bon c’est comme ca. On monte la tente, laissons de nouveau nos sacs et partons en direction du glacier situé à 12 kilomètres de la.

Le sentier est relativement facile, c’est principalement de la descente. En cours de route, avons une vue panoramique du glacier. 3 langues de glace qui se jette dans l’eau. Pour le coup, de mes 3 jours passé dans le parc, c’est pour moi le plus beau paysage. Nous parcourons les derniers kilomètres restant, et arrivons au plus près du glacier. Par chance, nous sommes que tous les deux. On profite longuement du paysage.

Nous rebroussons chemin et parcourons les 12 kilomètres nous séparant du campement. Au total, nus aurons parcourus 29,5 kilomètres. Néanmoins, cette journée était beaucoup plus facile. Le fait d’avoir eu à porter nos sacs que sur 7,5 kilomètre y aura grandement contribué.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 4 :

Pour notre dernier jour, il nous faut parcourir 17 kilomètre (petite journée). Très peu de personnes empruntent ce sentier, la plupart des gens choisissent de payer  le bateau. Pourtant les paysages y sont vraiment beaux et complètement différents de ce que l’on avait put avoir jusqu’à présent. Ici, de longues plaines entouré par les montagnes. Au bout des 17 kilomètres, une incroyable vue sur les tours et les montagnes alentours.

Nus arrivons au centre administratif vers 15h30. Le bus ne partant qu’a 18h30 ils nous faut patienter 3h00. Nous arrivons à Puerto Natales à 10h.  Je suis bien fatigué, et ne rêve que d’une chose : une bonne douche chaude et ensuite une grasse matinée.

Ainsi le parc est très intéressant à faire. En 4 jours nous avons put voire une multitude de paysages différents : Pics rocheux, sommet enneigés, glaciers…Néanmoins, le parc est très touristiques et j’ai trouvé dommage que le parc se soit autant développé. Entre les hôtels, le bateau, les excursions à cheval…J’ai trouvé que cela dénaturait le paysage. Par contre, nous avons été plutôt gâtés car nous avons eu presque tout le temps du beau temps.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Une réflexion sur “Torres Del Paine : 22 au 25 Novembre 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s