Paraty : 27 au 29 Octobre 2013

Jour 1 :

Aujourd’hui je me rends à Paraty, qui est situé à environs 4 heures de Rio sur la Costa Verde. Ayant prévu de repasser par Rio, je laisse mon gros sac de voyage et prend seulement un sac à dos. Pour une fois, je vais voyager léger.

Après avoir longé la Costa verde, formant l’ourlet maritime du sud de Rio et parcouru plus de 200 kilomètres d’une cote bordée par plus de 360 ilots montagneux et environs 2000 plages, j’arrive  à Paraty au alentour de 12h00.

Autrefois, Paraty était un port de grande importance, depuis lequel transitaient or, pierres précieuses, soie et épices entre le Portugal et le Minas Gerais (région du Brésil). Les riches colons y firent alors construire de belles églises et de superbes demeures coloniales.  Mais l’abolition de l’esclavage et la construction d’une voie de chemin de faire à entrainé le déclin de cette ville.

Aujourd’hui, la ville est considérée comme un « bijou colonial et balnéaire ». Effectivement, Paraty est une très jolie petite ville, qui se distingue par de superbes demeures coloniales aux toits de tuiles, balcons en fer forgé et aux portes et fenêtres toutes de couleurs différentes…Son centre historique est pitonnée et fait d’un dédale de ruelles irrégulièrement pavée de pierre dites pé de moleque (pieds de garnement).

Après avoir déposé mes affaires dans mon auberge située dans le centre historique, je pars me promener dans les différentes ruelles. C’est assez agréable de ne pas croiser de voitures. Ici, la plupart des maisons on été aménagé en magasin de souvenir ou ateliers d’artistes. On croise néanmoins encore quelques habitations.

Souhaitant prendre un peu de hauteur et avoir un point de vue panoramique de la ville, je décide de me rendre au forte Português. La vue est plutôt belle même si des nuages font leurs apparitions.

Enfin, en fin d’après midi, je pars me rendre à l’une des 25 plages entourant la ville. La plage de Jaquara. Malheureusement le temps s’est couvert et la plage est dans le brouillard. Je décide néanmoins de la longé et arrivé au bout, je découvre une sorte de bains d’argile naturels. A cet endroit, l’argile de la falaise se mélange à l’eau créant une sorte de vase gluante. Il suffit de plonger, de s’enduire tout le corps et de laisser le tout sécher avant de courir dans la mer pour se rincer ! Apparemment c’est bon pour la peau. La sensation est assez étrange. Pour ma part, je me suis couvert de boue que jusqu’au niveau du nombril.

Le soir, je retourne me promener dans la ville. Je fais le tour des quelques églises que comptent la ville puis je pars me promener dans le port de pêche.  Je découvre une enfilade de petits bateaux colorés. Des bateaux, roses, bleues…C’est vraiment surprenant mais assez charmant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Pour mon second jour, je décide de partir explorer la cote en bateau.  En effet, la cote est bordée d’un chapelet d‘iles pour la plupart inhabitée, avec bon nombres de plages sauvages toutes plus belles le unes que les autres.

Ainsi, je pars pour la journée à bord d’une goélette avec à son bord une trentaine d’autres personnes. Apres avoir pu profiter de la vue sur la baie de Paraty, le bateau fait un premier stop à proximité d’une toute petite île inhabitée. Pas de plage en vue, mais une eau bleue verte translucide d’une couleur et d’une clarté absolument incroyable…  Il s’agit d’un des meilleurs endroits pour pratiquer le snorkelling. Malheureusement, il y’a peu de poissons. Le capitaine déverse alors un sachet de nourriture pour les attirer, ce qui me permet d’en apercevoir une vingtaine. L’eau est plutôt chaude et j’en profite jusqu’à ce que le capitaine nous demande de remonter sur le bateau direction une autre ile..

Apres quelques minutes de navigation, notre goélette fait escale sur la plage de Lula. La plage est très belle avec son banc de sable fin et ses palmiers qui semblent plonger dans la mer…Par la suite, notre goélette fait également escale sur deux autres plages. Puis vers 17 heures nous retournons sur Paraty. Par chance, il a fait très beau et cette balade s sera avéré bien agréable.

A titre d’information, lorsque l‘on est plusieurs, il est possible de réserver un plus petit bateau, ce qui permet de ne pas se retrouver avec une trentaine d’autre personnes et de choisir son itinéraire.

Le soir, je retourne à l’auberge et passe la soirée à discuté avec une américaine de 25 ans qui vient d’arrivé à l’auberge et compte y travaillé un mois.  Au cours de la soirée, le responsable me propose également de travaillé ici, il recherche quelqu’un parlant français étant donné que la moitié de sa clientèle est française. Néanmoins, je décline la proposition.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 3 :

Aujourd’hui je comptais me rendre à une plage que m’avait conseillée Marine. Malheureusement à mon réveil, je découvre qu’il pleut et apparemment le temps ne va pas aller en s’améliorant. Je décide donc de quitter Paraty pour me rendre à Ilha Grande. Mieux vaut voyager quant il fait mauvais.

Je prends un bus local pour rejoindre Angra Dos Reis port de départ des ferrys pour l’Ilha Grande. Vers 13h, et après 2 heures de route, le bus me dépose dans le centre ville. Pour se rendre sur l’Ile, il existe deux moyens, soit par catamaran (pour touriste : plus rapide, plus cher et qui part toute les heures), soit par ferry (pour les locaux : plus lent, plus économique et qui part une fois par jour à 15h30). Je décide de me rendre sur l’ile par ferry. C’est plus authentique. En attendant je décide de partir visiter la ville et son port de pèche.

A 15h30, je monte dans le ferry. Il faut compter une heure tente de traversée pour rejoindre Ilha Grande. Il s’agit d’un ferry public beaucoup utilisé par les brésiliens habitant sur l’ILE et qui viennent à Angra pour se ravitailler. Du coup, les gens voyagent avec d’énormes sacs de provisions !

Je débarque sur Ilha Grande et décide de partir directement découvrir la maison ou habitait Marine. Lorsqu’ils sont arrivés sur l’ile, ils ont racheté cette pousada. Il y’a 20 ans, l’ile ne comptait qu’une dizaine d’hôtels et pousadas, aujourd’hui on en compte plus de 200. Aujourd’hui la maison est louée à des habitants de l’ile. Malheureusement, il y a 6 mois, lors d’une tempête une partie de la facade s’est effondré.

Je pars ensuite déposer mes affaires dans l’une des auberges de l’le et dès demain, je pars à la découverte de l’Ilha Grande !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

2 réflexions sur “Paraty : 27 au 29 Octobre 2013

  1. Sympa cette ville de paraty. J’y suis passé Et pourtant je ne reconnais rien!,quand a ilha grande, wahou quel changement. Je me souviens du ferry, de la poussada… Merci de me faire revivre mon voyage….
    Bizzz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s