La Chapada Diamantina : Lencois : 16 au 18 Octobre 2013

Jour 1 :

A 400 kilomètres à l’ouest de Salvador, ce trouve l’un des parcs nationale des plus intéressant au Brésil. Il s’agit d’une région de basse montagne avec une altitude moyenne de 1000m, aux canyons parsemés de cascades et qui offre une multitude de treks.

Apres un bus de nuit, j’arrive vers 5h du matin dans la ville de Lencois. Il s’agit de la capitale de la Chapada. La ville a conservé de beaux exemples d’architectures coloniales, datant de l’époque ou l’extraction du diamant avait fait du Brésil le premier producteur mondial.

Lorsque j’arrive à mon auberge, celle-ci propose différentes excursion à la journée, dont l’une d’elle démarre ce matin. Je décide donc d’organiser ma première journée avec eux.

Il s’agit d’une randonnée d’environs 14 kilomètres qui permet d’atteindre une importante chute d’eau du nom de cachoeira do Sossego. Tout  le long du parcours, nous longeons une forêt d’arbres du nom de mata atlantica. En cours de route, un serpent vient me frôler et me touche la jambe. Heureusement, il ne m’a pas mordu. J’ai eu le temps de le prendre en photo et apparemment il s’agit d’un serpent venimeux. J’ai eu plutôt de la chance.

Apres 2h de marche, nous longeons un canyon avec différents basins d’eau et arrivons enfin sur le site. La vue est plutôt sympas et nous en profitons pour nous baigner. J’en profite pour escalader la cascade et faire un petit plongeon d’une dizaine de mètre de hauteur.

Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons sur le site de Ribeirao do Meio. Il s’agit d’un bassin avec une succession de toboggan naturel sur de la roche lisse. La descente est plutôt amusante même si plutôt douloureuse pour une certaine partie du corps.

Le soir retour à l’auberge. C’est actuellement les vacances universitaires et l’auberge est remplie. Je suis dans le même dortoir que des étudiants allemands qui font leur étude à Sao Paulo. Je passe la soirée à discuter avec eux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Aujourd’hui, je pars avec une agence explorer la région. En effet, pour pouvoir bien profité du parc, il vaut mieux être véhiculé.  Ainsi, je choisis de faire une excursion qui me permet de visiter les principaux sites de la région. Je me retrouve donc avec 5 autres personnes, toutes Brésilienne. Le guide parle donc Portugais, mais j’arrive à m’en sortir.

 Nous partons à environs 70 kilomètres de Lencois pour découvrir le premier site de la journée : la river Mucugezinho et la cascade poco do diablo. Il s’agit d’une cascade qui à pour nom la chute du diable car quelqu’un c’est un jour tué en tombant.

Nous partons ensuite visiter une grotte du nom de Lapa Doce. La grotte est immense et les galeries font plus de 27 kilomètres de long. Nous en visitons une partie. Le plafond se trouve 35 mètres au dessus de nos tète avec de nombreux stalactites et stalagmite. Le site est impressionnant.

Apres mangé, nous continuons notre visite par le site de Pratinha. Il s’agit d’une grotte inondée. Ici, l’eau y est de couleur bleu transparente et on peut y apercevoir quelques poissons. On ne peut malheureusement pas s’y baigner.

En milieu de journée, nous arrivons sur le site de Torinha, ou nous découvrons également une grotte inondée. Cette fois ci, il est possible de s’y baigner et je pars nager avec les poissons. Par chance, alors qu’il pleuviotait le matin, nous avons désormais un grand ciel bleue.

Enfin, vers 17h, nous partons vers l’un des sites emblématique de la région : le Morro do Pai Inacio. Il s’agit de l’un des « hauts » sommets de la région (1120 mètres), même si après avoir fait l’ascension du Huayna Potosi en Bolivie, plus rien ne me parait haut. De la, nous avons une vue superbe sur la région et, nous assistons au coucher de soleil puis retournons sur Lencois.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 3 :

Pour mon dernier jour à Lencois, je décide de partir explorer seul la région. Je me renseigne auprès de l’auberge pour connaitre les lieux intéressant à visiter et situé à proximité. Je me mets à discuté avec un Uruguayen de 26 ans qui fait le tour de l’Amérique du Sud depuis 1 an et demie et qui travaille dan l’auberge depuis deux mois pour pouvoir mettre de l’argent de coté. Il m’indique une balade sympas à faire et situé à quelques kilomètres de l’auberge.

Je pars en direction du site et après m’être quelques peu perdu j’arrive enfin à la cachoiera de Serrano. Il s’agit d’une suite de bassins ou il est possible de se baigner. De la, on a une belle vue sur la ville.

Ne voulant pas m’y attardé je pars sans savoir ou je vais et finis par tomber par hasard sur un sentier qui m’amène sur autre cascade qui est réputé dans le coin : cachoerinha. Malheureusement, étant en saison sèche, il n’y a presque pas d’eau. Je décide néanmoins de partir longer le fleuve et après une 20 de minutes de marche je tombe sur un sans abris qui habite dans une grotte. Je discute rapidement avec lui, et il m’informe qu’il n’y plus rien à voir dans ce coin. Néanmoins, il m’indique un autre site intéressant à faire et qui offre une belle vue sur la région : Primavera

Ainsi, sur ces conseils, je me mets à suivre la direction qu’il m’a indiqué avec comme point d’appui une imposante paroi rocheuse (c’est de la que l’on a la vue sur la région). Une fois arrivé,  en bas de cette paroi, je trouve un minuscule chemin qui part dans la forêt. Une fois en haut, le chemin s’arrête. Je décide donc d’escalader la paroi qui n’est pas trop pentu. Arrivé en haut, j’ai une vue superbe sur la région.

Enfin, du sommet, je me mets  à entendre une chute d’eau. Je finis par l’apercevoir et décide de m’y rendre. Apres plusieurs hésitations et escalade je finis par arrivé  au niveau d’un important bassin d’eau. Et la, j’aperçois un guides avec deux touristes. J’apprends qu’il y a un chemin beaucoup plus facile et beaucoup moins dangereux pour y accéder et que ce que j viens de faire et une zone d’escalade. Cool

Le guide m’indique comment me rendre à la chute d’eau et après y être allé je retourne me baigné dans le bassin. Heureusement, il n’y a plus personnes et le cadre est fantastique.

Enfin, en fin d’après je décide de reprendre le même chemin par lequel je suis venu (j’aime bien l’aventure) pour retourner au village. Cette fois ci je me suis pas perdu, mais par contre en chemin, je me suis pris un cactus dans le genou : bonjour les épines.

Enfin, j’arrive à l’auberge vers 18h et attend pour pouvoir prendre mon bus de nuit (23h30) qui doit me ramener à Salvador.

Au final, cette journée aura été vraiment cool. J’ai eu l’impression d’explorer des endroits peut visiter et plutôt difficile d’accès même si balisé. En général, il est conseillé de prendre un guide, mais le faire seul était d’autant plus amusant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

3 réflexions sur “La Chapada Diamantina : Lencois : 16 au 18 Octobre 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s