La Paz: 11 – 12 Septembre 2013

Jour 1 :

Ayant put visiter l’ile hier, nous décidons de prendre le premier bateau pour Copacabana et ensuite rejoindre par collectif la Paz. Il nous faut 3h de route pour rejoindre la ville. En cours de route, nous devons traverser le lac Titicaca, mais il n’y aucun pont. Il faut descendre du bus et prendre une petite navette tandis que le bus monte sur un vieux radeau en bois et à moteur pour traverser le lac.

Nous arrivons vers La Paz. Il s’agit d’une des villes les plus hautes du monde (qui s’échelonne entre 3200m et 4000m d’altitude). Les quartiers chics se trouvent tout en bas de la ville tandis que les plus défavorisés habitent  dans la partie haute.

Pour parvenir au centre historique, nous longeons tout d’abord la partie haute « El Alto ». Situé au dessus de la ville, à 4000 mètre d’altitude. Cette banlieue abrite plus de 800 000 personnes (3 villes la plus peuplées de Bolivie) et n’est faite que de bric. La majorité des constructions ne sont même pas finit. C’est ici que vit la population la plus pauvre.

Vers 13h, notre chauffeur nous indique que la ville est en proie à des manifestations et des barrages empêchent d’accéder à la ville basse et donc le centre historique. C’est à vrai dire assez courant ici. Le collectif, nous dépose alors proche d’escalier qui permet de rejoindre le centre.

Ainsi, depuis la partie haute, nous avons une vue magnifique sur La Paz. La ville est située dans un immense canyon aride, entouré de montagne à plus de 5000 mètres. La vue est juste incroyable. C’est tout simplement impressionnant. Nous descendons donc dans la ville avec nos sac a dos, puis parcourons la ville à pied jusqu’à notre hôtel. En effet, en raison des grèves aucun véhicule n’est autorisé à circulé, et tous les magasins et marchés sont fermées. Il n’y a presque personne dans les rues. On a l’impression d’être dans une ville fantôme. L’effet est assez étrange.

En milieu d’après midi, je pars seul me balader dans la ville et découvre le centre historique situé sur la plaza San Franisco avec son église. La place est située en bordure du quartier indiens et de la rue Sagarnaga. C’est la rue la plus touristique et animée de La Paz avec agences pour excursions, restaurants, boutiques souvenirs etc…

Je pars ensuite vers le quartier colonial et la place Murillo. C’est ici que se trouve le palais gouvernemental, le palais législatif et la cathédral.

Enfin, je pars visiter Miraflores et le quartier de Sopocachi. C’est ici que vit la classe aisée. Il n’y’a que des buildings  et centres commerciaux.

Le soir, je retourne dans la rue Sagarnaga pour réserver mes prochaines excursions : au programme un trek de 3 jours sur le Huayna Potosi culminant à 6088m et une excursion d’une journée en vélo sur la route de la mort. Je n’avais pas prévu de faire l’ascension du mont Potosi, mais avoir la possibilité de gravir une montagne située à plus 6000 mètres est quelque chose d’unique et que l’on peut faire qu’un fois dans sa vie.

Le soir, je retrouve Igor et Laura et partons boire une bière ensemble. Le lendemain, ils partent 3 jours dans la forêt Amazonienne.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jour 2 :

Pour mon second jour à La Paz, je décide de partir visiter le site archéologique de Tiwanaku. Le site est situé à 70 km de La Paz. Néanmoins, je n’ai presque pas de problèmes pour quitter la ville, les grèves étant terminées.

Le site est le symbole de la civilisation de Tiwanaku qui précéda les incas.  L’ensemble et inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Le site est principalement célèbre pour sa porte du soleil ainsi que l’extraordinaire rectitude des murs du temple de Kalasasaya. Il existe différentes théories comme quoi se site était une sorte d’aéroport pour extraterrestre…Assez marrant.

C’est également de ce lieu que s’est inspiré Hergé pour écrire Tintin et le temple du Soleil. Toutes les références de la bande dessinée proviennent d’ici. J’en profite pour visiter les deux musées situés à coté.

En milieu d’après midi, je retourne à La Paz. Je demande au chauffeur de me déposer dans la ville haute pour ravoir une vue panoramique de la ville et pouvoir redescendre les escaliers mais cette fois sans mon sac à dos. Je pars ensuite me promener dans les différents marchés de la ville. On peut  trouver de tous. Ils y ‘a des marchés dédié à l’électroniques, aux vêtements, a l’alimentaires etc.

Le marché le plus célèbre se nomme Mercado Las brujas : marché des sorciers. C’est ici que l’on trouve les herbes, pierres magiques et surtouts des fœtus de lamas vendus pour soigner différends problèmes. On les enterre également sous chaque nouveau bâtiment.

Le soir, je rencontre les deux français que j’avais rencontrés à l’Isla Del Sol. Nous discutons des différentes  excursions qu’il est possible de faire autour de La Paz et je leur parle de mon projet de faire l’ascension de l’Huayna Potosi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Une réflexion sur “La Paz: 11 – 12 Septembre 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s